Wookey F1 Challenge story only

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Mer 12 Nov - 11:18

Le 12 mars 1967, je commence une série de 3 courses britannique ne comptant pas pour le championnat. La première est la Race of Champions à Brands Hatch. 22 voitures prennent le départ.

Entry List :

1 Jack BRABHAM Brabham Racing Organisation Brabham BT20 Repco V8
2 Denny HULME Brabham Racing Organisation Brabham BT20 Repco V8
3 Jochen RINDT Cooper Car Company Cooper T81 Maserati V12
4 Pedro RODRIGUEZ Cooper Car Company Cooper T81 Maserati V12
5 Dan GURNEY Anglo American Racers Eagle T1G Weslake V12
6 Richie GINTHER Anglo American Racers Eagle T1G Weslake V12
7 John SURTEES Honda Racing Honda RA273 Honda V12
9 Lorenzo BANDINI Scuderia Ferrari Ferrari 312 Ferrari V12
10 Ludovico SCARFIOTTI Scuderia Ferrari Ferrari 312 Ferrari V12
11 Bruce McLAREN Bruce McLaren Motor Racing McLaren M4B BRM V8
12 Jo SIFFERT RRC Walker Racing Team Cooper T81 Maserati V12
14 Guy LIGIER Privé Cooper T81 Maserati V12
15 Mike SPENCE Reg Parnell Racing BRM P83 BRM H16
16 Bob ANDERSON DW Racing Entreprises Brabham BT11 Climax L 4
17 Philippe NICOLAS Team Wookey Cooper T81 Maserati V12
18 Conrad McLEOD McLeod Racing McLeod F167 Climax V8
19 Chris LAWRENCE J A Pearce Engineering Cooper T73 Ferrari V12
20 Jean-Pierre BELTOISE Matra Sports Matra MS7 Ford Cosworth L4
21 Jacky ICKX Matra Sports Matra MS7 Ford Cosworth L4
22 Luigi MENNELLA Scuderia Centro Sud Ferrari 312 Ferrari V12
23 Chris IRWIN Reg Parnell Racing Lotus 25 BRM V8
32 Oskari KANTONEN Kantonen Gmbh Lotus 25 BRM V8

Retour à la grille, Seppi Siffert conduit le reste de la meute.
The Race of Champions est une coursehors championnat courue à Brands Hatch. 22 voitures sont au départ, avec tout un tas de privés.
L'un de ces privés fera une course magnifique avec sa Ferrari Centro Sud. Son nom est Luigi Mennella et il vient de la région de Naples dans le sud de l'Italie.
D'autres privés en plus de moi même sont Conrad McLeod et Oskari Kantonen.
A l'avant de la course, l'Eagle de Dan Gurney pourchasse dur les Brabham du Champion du Monde. Il met la pression d'abord sur Denny Hulme.
Loin derrière, je me bats avec un survirage massif.
Après quelques tours, Gurney parvient à prendre la deuxième place des mains de Hulme.
Puis il remonte près de Jack Brabham et prend la tête jusqu'au drapeau à damier.
L'équipe française Matra fait sa première apparition au sein de la f1. Mais ses MS5 ne sont que des Formule 2. Pourtant, elles font bonne impression dans le milieu du peloton.
Le jeune Belge Jacky Ickx entraîne un MS5 qui n'a pas été peint. L'usine ne l'a livrée à son équipe qu'en arrivant sur la piste!
Beltoise, ex star moto, profite, lui, de sa livrée bleu de France sur sa propre Matra.
Une fois de plus, Ma voiture survire, alors je pars en boucle et finit ma course dans l'herbe!
Une victoire toute américaine dans cette course hors championnat. Le Mexicain Pedro Rodriguez termine troisième après le retrait de Brabham . Luigi Mennella est 6ème, juste derrière la Ferrari d'usine de Scarfiotti.



March 12, 1967, I begin a serie of 3 british non championship races. The event is the Race of Champions held at Brands Hatch. 22 cars are taking the start.

Back in the grid, Seppi Siffert leads the rest of the pack.
The Race of Champions is a non Championsip race that is run at Brands Hatch. 22 cars are at the start, with quite a bunch of privateers.
One of those privateers will make a splendid race with his Centro Sud Ferrari. His nam is Luigi Mennella and he come from the region of Napoli in southern Italy.
These are the others new privateers with myself, Conrad McLeod and Oskari Kantonen.
At the front of the race, Dan Gurney's Eagle is chasing hard after the World Champion's Brabhams. He first presses on Denny Hulme.
Far behind, I struggle with a massive oversteer.
After a few laps, Gurney achieves to take the second place out of the hands of Hulme.
Then he closes near Jack Brabham and takes the lead until the chequered flag.
The French Team Matra makes his first appearance amongst the f1. But the MS5 are only Formula 2's. Yet they feature quite good in the middle of the field.
Young Belgian Jacky Ickx drives a MS that has not been painted. The works delivered it only on the track !
Beltoise, ex Motorbike star, enjoy his French blue livery on his own Matra.
Once again, My car oversteers, then I loop and end my race in the grass !
All American win in this non championship race. Mexican Pedro Rodriguez finishes third after Brabham retirement. Luigi Mennella is 6th, just behind the works Ferrari of Scarfiotti.

avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Mer 12 Nov - 11:59

le 15 Avril 1967, 12 voitures se trouvent au départ de la Spring Cup à Oulton Park. Encore une fois j'ai traversé le Channel pour engranger la prime d'engagement. Mon pote McLeod, lui laisse sa voiture en Angleterre à l'année. Il se retrouve derrière moi aux essais.
April 15, 1967, 12 cars are at the start of the Spring Cup at Oulton Park. Again I crossed the Channel to reap the bounty money. McLeod buddy, he left his car in England in the year. He finds himself behind me in the trials.
Surtees suit dans sa Honda, puis une autre BRM, une Lotus, et la Ferrari napolitaine de Luigi Mennella, premier pilote privé. Luigi est talonné par McLaren, Anderson, McLeod, et le germano-finlandais Oskari Kantonen. J'ai quant à moi raté mon départ et me traine en queue de peloton En essayant de me refaire la cerise, j'allume mes pneus à l'épingle d'Island. Un an d'expérience, et je me fais encore avoir par mon impatience...
Pourtant ma Cooper marche bien. Affinée par ce nouveau nez, elle a gagné un peu en vitesse de pointe et en cette saison, le refroidissement n'en souffre pas du tout.
Luigi Mennella exploite sa Ferrari privée avec Maestria. Si les bolides du Commendatore sont restés à Maranello, il n'en est pas de même pour la Scuderia Centro-Sud qui n'est pas venue pour rien.
Bruce McLaren étrenne sa nouvelle monoplace. Il a voulu faire comme Brabham et a créé sa propre écurie. Pour le moment, les résultats ne sont pas formidables, mais qui sait ce que deviendra cette écurie nouvelle-née?
McLeod n'est pas dans un grand jour. Bien sur, sa voiture n'est pas une bombe, mais il m'avouera après la course qu'il a fêté les retrouvailles avec un vieux cousin écossais la veille... et pas à l'eau minérale ! Conrad McLeod Le Guen, le plus écossais des bretons? ou le contraire? est un garçon attachant. Il plait aux dames et le sait, il en profite bien d'ailleurs. Ceci dit, il sait aussi conduire quand il s'en donne la peine.
Mais aujourd'hui, le privé le plus motivé, c'est Luigi. Il fait magnifiquement l'intérieur à Piers Courage et s'installe en 5ème position.

Devant, Stewart tient toujours la tête, devant les Brabham et Surtees qui ne le ménagent pas. Bien que sans enjeux pour le championnat, ces courses sont l'occasion de beaux duels, y compris entre les ténors. Sur ce circuit champêtre d'Oulton, les protagonistes s'en donnent à coeur joie et font fumer les pneus à la plus grande joie d'un public britannique connaisseur.

Stewart ayant abandonné, c'est encore un doublé Brabham à l'arrivée. Luigi termine 4ème. Quant à moi, je finis dans la gadoue à Lodge... Pas très glorieux, mais la voiture n'a rien. Juste dommage pour la prime d'arrivée. McLeod qui a fini tranquillement me nargue en me montrant son enveloppe dans un grand sourire.

Entry List : 12 cars :

Jack BRABHAM Brabham Racing Organisation Brabham BT20 Repco V8
Denny HULME Brabham Racing Organisation Brabham BT20 Repco V8
Jackie STEWART Owen Racing Organisation BRM P83 BRM H16
Mike SPENCE Owen Racing Organisation BRM P83 BRM H16
Piers COURAGE Reg Parnell Racing Lotus 33 BRM V8
Bob ANDERSON DW Racing Entreprises Brabham BT11 Climax L 4
John SURTEES Honda R&D Company Honda RA273 Honda V12
Bruce McLAREN Bruce McLaren Motor Racing McLaren M4B BRM V8
Philippe NICOLAS Team Wookey Cooper T81 Maserati V12
Conrad McLEOD McLeod Racing McLeod F167 Climax V8
Luigi MENNELLA Scuderia Centro Sud Ferrari 312 Ferrari V12
Oskari KANTONEN Kantonen Gmbh Lotus 25 BRM V8



April 15, 1967, 12 cars are at the start of the Spring Cup at Oulton Park. Again I crossed the Channel to reap the bounty money. McLeod buddy, he left his car in England in the year. He finds himself behind me in the trials. Initially, Jackie Stewart shows he is not there to amuse the gallery. He took the lead before the two Brabhams ; Black Jack and Denny Hulme.
Surtees follows with his Honda, then another BRM, a Lotus, & Napolitan Ferrari of Luigi Mennella, leading the privates.
Luigi is closely followed by McLaren, Anderson, McLeod, and the Germano-Finnish Oskari Kantonen. As for me I missed my start and drags me back of the pack. As I tried to redo the icing, I turn on my tires to the Island hairpin. One year of experience, and I'm still having my impatience by ...
Yet my Cooper works well. Refined by the new nose, she gained a little speed and this season, the cooling does not suffer at all.
Luigi Mennella operates his private Ferrari with Bravura. If the cars of the Commendatore remained in Maranello, it is not the same for the Scuderia Centro-Sud who did not come for nothing.
Bruce McLaren trys its new car. He wanted to imitate Brabham and created his own team. For now, the results are not great, but who knows what this newborn team can become?
McLeod is not in a great day. Of course, his car is not a crush, but he'll confess me after the race that he celebrated the reunion with an old Scottish cousin the day before ... and not with mineral water! Conrad McLeod Le Guen, the most Scottish of Bretons? or the opposite? is an endearing boy. He likes the ladies and they like him too, he used it well indeed. That said, he knows how to drive when he really wishes too.
But today, the most motivated private, it's Luigi. he takes the inside from Piers Courage and move to fifth position.

In front, Stewart still holds the lead, ahead of the Brabhams and Surtees who do not spare any efforts. Although no issues for the championship, those races are an opportunity to duels, including among tenors. On this countryside circuit of Oulton Park, the protagonists are having a field day and are smoking the tires to the delight of a connoisseur British public.

As Stewart gave up, it is once again doubled Brabham at the finish. Luigi finished fourth. As for me, I end up in the mud at Lodge ... Not very glorious, but the car is undamanaged. Just a pity for the finish premium. McLeod who finished calmly, taunted me by showing me his own cash with a big smile.
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Mer 12 Nov - 14:04

2 semaines plus tard, pas moins de 22 voitures participent aux essais du Trophée International BRDC. Nous aurions pu être plus mais le très attendu Team Pearce-Martin déplore l'incendie qui a détruit leur transporteur avec leurs deux voitures neuves à l'intérieur. Enfin, ils peuvent tout de même aligner leur ancienne Cooper-Ferrari pour un seul pilote.

Entry list :

1 Jack BRABHAM Brabham Racing Organisation Brabham BT20 Repco V8
2 Denny HULME Brabham Racing Organisation Brabham BT20 Repco V8
3 Graham HILL Team Lotus Lotus 33 BRM V8
4 James Hollowell Owen Racing Organisation BRM P83 BRM H16
5 Jackie STEWART Owen Racing Organisation BRM P83 BRM H16
6 Mike PARKES Scuderia Ferrari Ferrari 312 Ferrari V12
7 John SURTEES Honda Racing Honda RA273 Honda V12
8 Bruce McLAREN Bruce McLaren Motor Racing McLaren M4B BRM V8
9 Jo SIFFERT RRC Walker Racing Team Cooper T81 Maserati V12
10 Bob ANDERSON DW Racing Entreprises Brabham BT11 Climax L 4
11 Mike SPENCE Reg Parnell Racing BRM P61 BRM V8
12 Chris IRWIN Reg Parnell Racing Lotus 33 BRM V8
14 Jo BONNIER Privé Cooper T81 Maserati V12
15 Guy LIGIER Privé Cooper T81 Maserati V12
16 Piers COURAGE Reg Parnell Racing Lotus 25 BRM P56 V8 2.0
17 Philippe NICOLAS Team Wookey Cooper T81 Maserati V12
18 Conrad McLEOD McLeod Racing McLeod F167 Climax V8
19 Chris LAWRENCE J A Pearce Engineering Cooper T73 Ferrari V12
20 Jean-Pierre BELTOISE Matra Sports Matra MS7 Ford Cosworth L4
21 Jacky ICKX Matra Sports Matra MS7 Ford Cosworth L4
22 Luigi MENNELLA Scuderia Centro Sud Ferrari 312 Ferrari V12
32 Oskari KANTONEN Kantonen Gmbh Lotus 25 BRM V8


James Hollowell conduit une BRM d'usine ce weekend. Une sacrée performance pour le jeune virginien, totalement inconnu de ce coté-ci de l'Atlantique !
Oskari Kantonen est présent aussi. Sa Lotus a peut être 5 ans et son moteur ne fait que 2l, mais le paquet est fiable et léger. Silverstone n'est pas le meilleur endroit pour elle, cependant, cette piste rapide demande de la Puissance !
Mon ami breton Conrad McLeod est dans une bien meilleure forme qu'à Oulton. Il passe beaucoup de temps pour régler sa Shannon rebadgée et son moteur Climax et se qualifie très honorablement au 15e rang.
11ème aux essais, je commence la course à l'extérieur de la 3e ligne. Hill, Stewart, Brabham et Surtees partager la première ligne. Quelle opposition!
Black Jack bondit au drapeau et prend un très bon départ. Jo Siffert dérive sur sa gauche et me gène. Donc je manque un peu de vitesse pour résister à McLaren et Mennela.
Derrière moi, Bonnier, Ligier, McLeod, et, plus loin, James Hollowell et Oskari Kantonen
McLaren me dépasse aussi. Ce n'est pas un très bon départ, mais je vais régler ce problème. Pas de panique! A Silverstone, le circuit est très rapide. La voiture doit être puissante et solide. Bon pour moi, c'est les qualités de mon Cooper Maserati.
Donc, en jouant pleinement et patiemment avec la puissance fantastique de ma Maserati préparée à la maison, j'attends l'occasion de reprendre ma place de Bruce McLaren et son asthmatique et ancienne 2l BRM V8. Derrière Mennella, nous rejoignons Denny Hulme qui conduit prudemment sur ces premiers tours. Puis Mennella fait une erreur et je me précipite pour rejoindre Siffert et Parkes.
Siffert n'est pas un problème pour moi, maintenant à Parkes!
Pendant ce temps, Hulme a décidé d'accélérer un peu. Il reste derrière moi, mais sans essayer de passer pour l'instant. Et je passe Parkes! Mon moteur Maserati est mon meilleur atout. Je sais que je le dois à Henry, mon mécanicien fantastique. Ce moteur est un bijou et me permet de lutter en bon terme avec toutes les meilleurs voitures.
Je ne peux pas y croire. Juste en face des stands, je passe rien de moins que Jack Brabham, le Champion du Monde! Quelle sacrée course pour moi!
Je prends un peu d'avance, et qui va être le prochain? Graham Hill? Mon cœur bondit dans ma poitrine. Heureusement, ces longues lignes droites me permettent de revenir concentré sur ma course. En fait, le moteur de Hill est aussi un vieux BRM. Pas de taille pour mon fantastique Maserati-spécial. À ce stade, je suis 3ème de la course. Seuls Surtees et Siffert sont encore devant moi. Stewart et Spence ont abandonné, j'ai passé la moitié du peloton et suis resté en avance sur les autres. Bientôt je vois Henry brandissant un grand 3 jaune en passant les stands.
La Honda de Surtees mène confortablement pour un moment, tandis que je rattrape Siffert. Jo Siffert est un gars très agréable, et il conduit dans les limites de la correction. Pourtant, il n'ouvre pas la porte pour moi, et Denny Hulme en profite. Il revient à proximité de mes roues arrière une fois de plus. Je ne veux pas bousiller ma voiture. Cette 3èmeplace est un résultat déjà Fantastique et je ne veux pas prendre des risques insensés pour faire mieux. Donc, j'attend patiemment une occasion.
Et elle vient! Je le lui fais de l'intérieur, un freinage ultra fin à Club suite à une très bonne sortie à Stowe. Et encore, je jouis de toute la puissance de ma Maserati. Tour après tour, je me raproche de Surtees, et bientôt je reviens sur lui.
Et à Stowe, pour la première fois de ma carrière, je dirige une course de Formule 1! Incroyable!
Mais Hulme est toujours derrière moi. Si mon Cooper Maserati est puissant, sa Brabham a assez de puissance et est plus agile ... Denny est plus expérimenté que moi, et le package complet est difficile à battre!. J'essaie de pousser un peu plus fort afin de garder mon avance.
Hulme reste calmement derrière moi. Il appuie doucement, sans prendre de risques mais en mettant la pression sur mes jeunes épaules.
Cela devait arriver. Je pense trop. Etre en tête d'une telle grande course est difficile à gérer et à Woodcote, je regarde trop tard dans mes rétroviseurs... Et voilà! le rusé kiwi s'en va vers la victoire. Heureusement, je garde ma deuxième place sans perdre trop de concentration. Je passe le drapeau à damier à seulement 2 dixièmes de seconde derrière Hulme. Mais pas du tout déçu. C'est de loin ma meilleure course jusqu'à présent et je pleure de joie, de soulagement et de fierté quand Henry m'aide descendre de ma voiture ...
Champagne !



2 weeks later, no less then 22 cars attend the practice of the BRDC International Trophy. We could have been more as the much awaited Pearce-Martin team does not show following the sad fire that destroyed their transporter with both their brand New cars inside. Finally they can revert to their old Cooper-Ferrari for only one pîlot.

James Hollowell climbs in a works BRM for the weekend, quite an achievement for the young lad from Virginia who is totally unknown from this side of the Atlantic. – avec James Hollowell.
Oskari Kantonen is present too. His Lotus may be 5 year old and his engine only 2l, but the package is reliable and lightweight. Silverstone is not the best place for it, though, this fast track asks for POWER !
My Breton friend Conrad McLeod is in a much better mood then at Oulton. He passes a lot of time to tune his re-badged Shannon and Climax engine and qualifies very honorably at the 15th rank. 11th at the practice, I start the race at the outside of the 3rd row. Hill, Stewart, Brabham and Surtees share the front row. What an opposition !
Black Jack jumps at the flag and takes a very good start. I have to deal with Jo Siffert"s drift to his left. So I miss some speed to resist McLaren and Mennela.
Behind me, Bonnier, Ligier, McLeod, then James Hollowell and Oskari Kantonen. McLaren overpasses me too. It's not a very good start, but I'll deal with that. No panic !
At Silverstone, the track is very fast. The car has to be powerful and solid. Good for me, it's the qualities of my Cooper Maserati. So playing fully and patiently with the fantastic power of my home-prepared Maserati, I wait for the occasion and retake my place from Bruce McLaren's asthmatic old 2l V8 BRM.
Following Mennella, we join Denny Hulme who drives carefully on these first laps. Then Mennella makes a mistake and I rush to join Siffert and Parkes.
Siffert is no problem for me, now up to Parkes ! Meanwhile, Hulme has decided to speed up a little. He stays behind me, but does not try to pass for the moment.
And I pass Parkes ! My Maserati engine is my best asset. I know I owe it to Henry, my fantastic mechanic. This engine is a jewell and allows me to fight on good term with all the best cars. I can't believe it. Right in front of the pits, I overpower none othr then Jack Brabham, the World Champion ! What a race for me !!!
I take some advance, and who'll be next? Graham Hill? My heart bounces in my chest. Fortunately, these long straight lines allow me to get back focused on my race. In fact, Hill's engine is also an old BRM. No match for my fantastic Maserati special. At this point, I'm 3rd of the race. Only Surtees and Siffert are in front of me. Stewart and Spence have stopped, I passed half of the field and stayed ahead of the others. Soon I see Henry brandishing a big yellow 3 while passing the pits.
Surtees's Honda leads comfortably for a moment, while I close to Siffert.Jo Siffert is a very nice man, and he drives within the limits of correction. Yet he does not open the door for me, and Denny Hulme benefits from this. He closes near to my back wheels once again. I do not want to crash my car. 3rd is already a fantastic result and I do not want to take mad risks to do better. So I patiently waits for an occasion. And it comes ! I make it from the inside, braking ultra late at Club after an very good exit at Stowe. And again, I enjoy the full power of my Maserati. Lap after lap, I close behind Surtees, and soon I make contact with him.
And at Stowe, for the first time of my carrer, I'm leading a Formula 1 race ! Unbelievable !
But Hulme is still behind me. If my Cooper Maserati is powerful, his Brabham has enough power and is more nimble... Denny is more experienced then me, and the full package is hard to beat ! I try to push a bit harder to keep my lead.
Hulme stays gently behind me. Pushing quietly, without taking any risks but putting the pression on my young shoulders. That had to happen. I think too much. Being in the lead of such a great race is difficult to manage and at Woodcote, I look too late at my mirrors....
Et voilà ! the cunning kiwi goes for the win. Fortunately, I keep my second place without loosing too much concentration. I cross the chequered flag only 2 tenths of a second behind Hulme. But no disappiontmant at all. This is by far my best race so far and I'm crying out of joy, relief and proud when Henry helps me getting off my car...
Champagne !
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Mer 12 Nov - 14:53

Le lendemain dans la presse, mon "exploit" est attribué, à juste titre, à la préparation de mon moteur Maserati. Je n'hésite pas, je prends immédiatement le chemin de Modène. Et je vais directement à l'usine Maserati, faire le siège du Signore Orsi, le patron. Avec la pub que je viens de lui faire, il ne peut que me recevoir chaleureusement...
Le Signore Orsi a des soucis. Son usine lui coûte cher. Les voitures de luxe sont un tout petit marché. Il a du cesser la plupart de ses activités en compétition. Pourtant, j'ai un plan qui doit l'intéresser.
En effet, j'ai le pressentiment qu'il y a un marché pour ces voitures qui n'a pas été exploité. Maserati, Ferrari et consorts font des voitures sans concession, pour des inconditionnels de la vitesse. Moi je veux attaquer un autre marché : faire de la voiture de sport un instrument de prestige. Un signe de réussite. Encore une fois, mon sens du marketing me guide.
Et quand je vois ce prototype de Mexico, je sais que j'ai raison.
Orsi me montre aussi ce splendide coupé Ghibli. On discute sec. Il a déjà des concessionnaires en France. Ils vendent peu de véhicules, mais ils laissent de grosses marges à l'Usine. Moi je veux garder une plus grosse part de la marge, mais je prends le pari fou de vendre 2 fois plus de véhicules dans l'année.
Dans le Hall d'exposition, la Mistral attire les curieux. Un signe, cette voiture porte le nom de "mon" vent, celui qui a soufflé sur toute ma vie. J'abats mes cartes devant un Orsi éberlué...
Je lui dévoile tout mon plan marketing : les courses d'abord, où j'exige un soutien de l'usine pour préparer le moteur. Même si Henry arrive à en tirer autant de chevaux que l'équipe Cooper je veux plus ! Puis autour des courses des animations de prestige, où je me rendrai avec mon mulet, pour époustoufler les gentils bourgeois de nos province. Enfin, je vais embaucher quelques bons pilotes de mes amis pour faire essayer aux clients potentiels les modèles de la marque. Rien de tout cela ne s'est jamais fait. Je n'ai encore que 19 ans. Mais j'aligne les chiffres, les dessins et finalement, de guerre lasse Orsi se rend et m'accorde une concession exclusive sur 12 départements du Sud Est, plus l'autorisation de faire des opérations ponctuelles sur les circuits.
Pendant ce temps, chaque jour par téléphone, je me suis renseigné sur les garages à vendre dans la région. Finalement, un agent Citroën prend sa retraite près d'Avignon. Je charge Jean-Pierre Bondurand, mon ami avocat et propriétaire de Lédenon des négociations. Quand j'arrive, les "citrons" s'embarquent, et l'enseigne Maserati est en place !

Evidemment, une partie du garage est consacré à l'atelier F1. Une F1 sur laquelle les mécanos ont ajouté dare-dare le logo Maserati et le nouveau noms du Team Wookey : Ecurie Maserati France : Rien que çà !



The next day in the press, my "exploit" is awarded, rightly, to the preparation of my Maserati engine. I do not mind, I immediately take the path of Modena. And I'm going directly to the Maserati factory, lay siege to the Signore Orsi, boss. With the pub that I have him, he can only receive me warmly ...
Signore Orsi worries. Its factory is expensive it. Luxury cars are a very small market. He had to stop most of its activities in competition. But I have a plan that should be of interest.
Indeed, I have a feeling that there is a market for these cars has not been exploited. Maserati, Ferrari and others make cars without compromise, for fans of speed. I want to attack me another market to make the sports car an instrument of prestige. A sign of success. Again, my sense of marketing guide me.
And when I see the prototype of Mexico, I know I'm right.
Orsi also shows me this splendid cut Ghibli. Discusses sec. He already has dealers in France. They sell some vehicles, but they leave large margins Factory. Me I want to keep a larger share of the margin, but I take the crazy bet to sell 2 times more vehicles in the year.
In the Exhibition Hall, the Mistral attracts curious. A sign, this car bears the name of "my" Wind, who blew my whole life. I cut my card in front of a stunned Orsi ...
I revealed him my marketing plan: the first races where I require support from the factory to prepare the engine. Even if Henry gets to draw as many horses as the Cooper team I want more! Then racing around animations prestige where I am going with my mule, to amaze the citizens of our province nice. Finally, I will hire some good drivers for my friends to try to potential customers brand models. None of this was never done. I have not yet 19 years old. But I aligns figures, drawings and finally, war weary Orsi goes and gives me an exclusive concession of 12 departments of the South East, plus permission to specific operations on circuits.
Meanwhile, every day by phone, I inquired about garages for sale in the region. Finally, a Citroen agent retires near Avignon. I load Jean-Pierre Bondurand my lawyer friend and owner of Lédenon negotiations. When I arrive, the "Citrons" embark, and the logo Maserati is up!

Obviously, part of the garage is dedicated to the F1 shop. F1 on which the mechanics were added post-haste the Maserati logo and the new name of Team Wookey: Maserati Ecurie France: Just that!
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Sam 15 Nov - 17:30

Juste avant Monaco, une nouvelle sensationnelle. Le Team Underdog a pu mettre la main sur une Eagle T1F. Toujours propulsée par un moteur Climax de 2l7, la voiture sera conduite par Mlle Petra Kienast, qui sera la première dame en Grand Prix depuis Maria Teresa de Filippis
3 Eagle seront donc au départ du GP de Monaco. Deux T1G d'usine pour Ginther et Gurney et cette T1F privée.

Liste des engagés / Entry list
2 Johnny SERVOZ-GAVIN Matra Sports Matra MS7 Ford Cosworth FVA L4 1.6
4 Jackie STEWART Owen Racing Organisation BRM P261 BRM P60 V8 2.1
5 Mike SPENCE Owen Racing Organisation BRM P83 BRM P75 H16 3.0
6 Piers COURAGE Reg Parnell Racing BRM P261 BRM P56 V8 2.0
7 John SURTEES Honda Racing Honda RA273 Honda RA273E V12 3.0
8 Jack BRABHAM Brabham Racing Organisation Brabham BT19 Repco 740 V8 3.0
9 Denny HULME Brabham Racing Organisation Brabham BT20 Repco 740 V8 3.0
10 Jochen RINDT Cooper Car Company Cooper T81 Maserati 9/F1 V12 3.0
11 Pedro RODRIGUEZ Cooper Car Company Cooper T81 Maserati 9/F1 V12 3.0
12 Jim CLARK Team Lotus Lotus 33 Climax FWMV V8 2.0
14 Graham HILL Team Lotus Lotus 33 BRM P60 V8 2.1
15 Bob ANDERSON DW Racing Entreprises Brabham BT11 Climax FPF L4 2.8
16 Bruce McLAREN Bruce McLaren Motor Racing McLaren M4B BRM P56 V8 2.0
17 Jo SIFFERT Rob Walker / Jack Durlacher Racing Team Cooper T81 Maserati 9/F1 V12 3.0
18 Lorenzo BANDINI Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 312 Ferrari 242 V12 3.0
20 Chris AMON Scuderia Ferrari SpA SEFAC Ferrari 312 Ferrari 242 V12 3.0
22 Richie GINTHER Anglo American Racers Eagle T1G Weslake 58 V12 3.0
23 Dan GURNEY Anglo American Racers Eagle T1G Weslake 58 V12 3.0
24 Conrad McLEOD McLeod Racing McLeod F167 Climax V8
27 Philippe NICOLAS Team Wookey Cooper T81 Maserati V12
28 Luigi MENNELLA Scuderia Centro Sud Ferrari 312 Ferrari V12
29 Petra KIENAST Team Underdog Eagle T1F Climax FPF L4 2.8
32 Oskari KANTONEN Kantonen Gmbh Lotus 25 BRM V8

Additionnal entrants :
1 Jean-Pierre BELTOISE Matra Ford Cosworth
3 Guy LIGIER Cooper Maserati
19 Ludovico SCARFIOTTI Ferrari Ferrari
21 Jo BONNIER Cooper Maserati

Matra works announced at Monaco that they sold a MS5 chassis to a Spanish privateer from Alicante







Ce ne sont au total pas moins de 27 voitures qui se présentent aux essais du GP de Monaco, ce qui ne manque pas de poser des problèmes de place...
Les tifosis, venus en nombre supporter la Scuderia, ne s'inquiètent pas tant du trafic que des chances de leurs favoris.
Mais le ton monte entre les officiels, qui veulent imposer une course à 16 coureurs et les concurrents qui veulent pouvoir défendre leurs chances. De palabres en conciliabules, de pressions en articles assassins dans la presse, la décision est finalement prise de laisser tout le monde partir ! Pour le plus grand plaisir des spectateurs, anonymes ou plus connus, comme la charmante Shirly McLaine .

Les Lotus ont trusté la première ligne, devant Stewart, les Brabhams, la Honda de Surtees...
Puis les Ferrari, Spence sur l'autre BRM, les Cooper, dont la mienne....
Petra Kienast, au grand plaisir de Shirley McLaine s'est qualifiée en 15 ème position sur 27. Honneur aux dames !
Enfin, profitant de l'aubaine, les privés sont au départ, ainsi que McLaren et les Matra qui ferment la marche avec leurs petites F2.
Rindt a calé quelques mètres après le départ... une Cooper de moins !
Les leaders descendent furieusement à Mirabeau et se dirigent vers la Gare.
L'épingle de la Gare est une épreuve de vérité, mais les leaders la passent avec dextérité,
derrière c'est plus acrobatique, notamment quand je me mets en tête de faire l'intérieur à Bandini !

Pour son retour à la F1, Richie Ginther est plus sage et négocie l'obstacle tranquillement.
Sur une autre Eagle, Petra Kienast précède Guy Ligier et Pedro Rodriguez ,
suivent Siffert, Scarfiotti, Mennella, Bonnier, McLaren, McLeod etc...
Bruce McLaren se retrouve coincé au milieu des privés. Sa nouvelle voiture manque de punch et de vivacité. A Monaco, ça ne pardonne pas !
Quant à moi, je me laisse une fois de plus emporter par mon tempérament. Voulant trop bien faire, je pars en travers à la chicane du Port. Quel dommage, les premiers s'en vont.
Et je me retrouve coincé au niveau des Eagle.

Les 5 premiers foncent vers les gazomètres qu'ils attaquent groupés.
Mais en sortie de virage, ça passe juste pour Clark, et Hill part tout droit !
Plus que 4 hommes en tête donc, Clark, Stewart et les 2 Brabham, Hulme s'étant permis de passer le patron ! Y a plus de respect !
Les 4 hommes creusent petit à petit un écart important. Aucun doute que le vainqueur sera parmi eux.
Audacieusement, Stewart attaque Clark sur le Port, avant les Gazomètres
Clark s'accroche, mais à la sortie de l'épingle, il manque de se crasher comme Hill, et perd pas mal de temps.
Mike Spence qui avait fait une course sage, en profite pour venir lui piquer la 4eme place !
Plus loin Rodriguez fait une jolie remontée qui le ramène vers les points. Preuve qu'une Cooper pouvait aussi se défendre aujourd'hui...
Mennella, comme souvent, fait pratiquement jeu égal avec les Ferrari d'usine. Il faut dire qu'il y met du coeur !
Quant à la pauvre Petra Kienast, elle perd tout le bénéfice d'une jolie course à cause d'un ennui mécanique.
Loin derrière, les deux Matra montrent de belles choses, mais cette année, un moteur de F2 ne suffit plus, même ici !
Je termine la course en me bagarrant avec Surtees. Beaucoup d'efforts pour pas grand chose, loin des points, malheureusement.












Je termine 10 ème. C'est honorable mais j'attendais mieux.

La famille princière au grand complet va remettre les honneurs à Stewart.
Denny Hulme à l'air accablé. Pourtant second de Stewart, c'est une belle opération pour le championnat !
Au classement, Stewart prend la tête, talonné par Brabham et Hulme.
Ce n'est qu'après la fin du Grand Prix que j'apprends l'accident dont a été victime Lorenzo Bandini. Pendant 3 jours il reste entre la vie et la mort. Le Prince de Bourbon-Parme l'a arraché des flammes dans un acte de grand héroïsme. Malheureusement, Lorenzo nous quitte au bout du combat. Ciao Lorenzo, fauché en pleine gloire.





Just before Monaco, a sensational news. Team Underdog could get their hands on a T1F Eagle. Still powered by a Climax engine 2l7, the car will be led by Miss Petra Kienast, which will be the first lady in Grand Prix since Maria Teresa de Filippis
3 Eagle will be at the start of the Monaco GP. Two factory T1G for Gurney and Ginther and this private T1F.
Matra works at Monaco annoncé That MS5 They sold a frame to a Spanish privateer from Alicante
These are the total no less than 27 cars that are testing the Monaco GP, which does not fail to cause problems instead of ...
The tifosi, came to support the Scuderia number, do not worry so much traffic that the chances of their favorites.
But the tone rises between the officials, who want to impose a race to 16 riders and competitors who want to defend their chances. Palaver in confabulations of pressure assassins Articles in the press, the decision was finally taken to let everyone go! To the delight of the spectators, anonymous or better known as the charming Shirly McLaine.

Lotus monopolized the first line to Stewart, the Brabhams, Honda Surtees ...
Then Ferrari, on the other BRM Spence, Cooper, including mine ....
Petra Kienast, to the delight of Shirley McLaine qualified in 15th position out of 27 Ladies first!
Finally, taking advantage of the opportunity, are initially private, and McLaren and Matra bringing up the rear with their small F2.
Rindt stalled a few meters after the start ... a Cooper less!
Leading furiously down to Mirabeau and head to the station.
The pin de la Gare is a litmus test, but the leaders spend with dexterity
behind it is more acrobatic, especially when I get to the top of the inside Bandini!

For his return to F1, Richie Ginther is wiser and negotiates the obstacle quietly.
Another Eagle, Petra Kienast above Guy Ligier and Pedro Rodriguez,
follow Siffert, Scarfiotti, Mennella, Bonnier, McLaren, McLeod etc ...
Bruce McLaren finds himself stuck in the middle of private. His new car lacks punch and liveliness. In Monaco, it does not forgive!
As for me, I let myself once again take my temperament. Wanting to do too much, I go across the chicane Port. What a pity, the first to go.
And I find myself stuck at the Eagle.

The first five coming at the gasworks they attack in groups.
But out of the corners, it just goes to Clark and Hill share all right!
More than four men in mind therefore, Clark, Stewart and 2 Brabham, Hulme is being allowed to pass the boss! There's more respect!
4 men dig gradually a large gap. No doubt the winner will be among them.
Boldly, Stewart Clark attack on Port before the Gasometer
Clark hangs, but at the end of the pin is missing from crashing as Hill, and lost some time.
Mike Spence who had made a wise course, the opportunity to come to his sting 4th place!
Further Rodriguez made a nice climb back to that point. Evidence that Cooper could also defend today ...
Mennella, as often, is almost level with the Ferrari factory. I must say it puts the heart!
As for poor Petra Kienast, it loses all the benefits of a good race because of a mechanical problem.
Far behind, both Matra show beautiful things, but this year an F2 engine is not enough, even here!
I finished the race with me brawling Surtees. A lot of effort for not much away points, unfortunately.
finished 10th. It is honorable, but I expected better.

The royal family is back in full force to honor Stewart.
Denny Hulme air overwhelmed. Still second to Stewart, it's a nice step for the championship!
The standings, Stewart took the lead, closely followed by Hulme and Brabham.
It was not until the end of the Grand Prix I hear the accident suffered by Lorenzo Bandini. For 3 days rest between life and death. The Prince of Bourbon-Parma was snatched from the flames in an act of great heroism. Unfortunately, Lorenzo leaves us at the end of the fight. Ciao Lorenzo, broke in full glory.


Dernière édition par Wookey le Sam 15 Nov - 18:42, édité 1 fois
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Sam 15 Nov - 18:19

Le prochain Grand Prix n'est que dans un mois, entretemps, il y a une course Hors Championnat à Syracuse. Les organisateurs peinent à remplir la grille. Une occasion de briller pour les pilotes privés? En tout cas je m'inscris !
Inscription surprise, celle de la Lola T100-BMW du mexicain Miguel Garcia Del Sam qui court en F2 sous le pseudonyme de Ramon Malafeitado dans le Team Don Pedro.
Comme l'an passé, dans la semaine qui précède le GP de Syracuse, nous investissons le circuit du Lac de Pergusa. C'est l'occasion de revoir l'ancienne Cooper T77 de Jochen Rindt récemment rachetée par un riche libanais pour que sa fille Nathy Wehbé, participe à quelques courses.
C'est à cette ocasion que je fais la connaissance de Pierre. Un jeune homme très particulier, qui court avec une licence espagnole sous le pseudonyme de "Pedro de la Basseta". Il a peint sa Matra de F2 en noir et semble fuir les objectifs. A part ça, il parle un français impeccable quoiqu'ave un accent savoureux et possède un coup de volant peu académique mais efficace.
Dans ce cadre superbe, chacun prend le temps de régler sa voiture et de la confronter aux autres. Pour moi Jo Siffert est une bonne référence puisque nous partageons le même équipement.
Une autre F2 est présente, la Lola-BMW du Mexicain qui se fait appeler "Ramon Malafeitado". En fait il se prénomme Miguel , mais je n'en dirai pas plus...
On revoie aussi le sympathique Virginien James Hollowell, aperçu lors du Spring Trophy à Oulton. Il est chargé de remplacer Stewart chez BRM aux cotés de Spence.
Luigi Mennella est un peu chez lui, sur sa Ferrari engagée par la Scuderia Centro Sud, très appréciée du public Sicilien.
Jo Schlesser, essaie sa Matra engagée par Ford France à Syracuse. On voit aussi David Hobbs, engagé par le Bernard White Racing, et la Cooper de Suisse Silvio Moser, propulsée par un antique moteur ATS.







The next Grand Prix is only in a month, in the meantime, there is a race Off Championship in Syracuse. The organizers are struggling to fill the grid. A chance to shine for private pilots? In any case I am subscribing! Registration surprise that Lola T100-BMW Mexican Miguel Garcia Del Sam running in F2 under the pseudonym Ramon Malafeitado in the Team Don Pedro. Like last year, in the week before the Grand Prix of Syracuse, we invest the circuit of Lake Pergusa. This is an opportunity to revisit the old Cooper T77 Jochen Rindt recently acquired by a wealthy Lebanese for his daughter Nathy Wehbe, participates in a few races. It was at this ocasion that I met Peter. A very special young man, who runs a Spanish license under the pseudonym "Pedro de la Basseta." He painted his Matra F2 black and seems to fly objectives. Apart from that, he speaks fluent French quoiqu'ave a tasty accent and has a shot somewhat academic but effective wheel. In this beautiful setting, each takes time to adjust his car and confront others. For me Jo Siffert is a good reference since we share the same equipment. Another F2 is present, the Lola-BMW Mexican who calls himself "Ramon Malafeitado." In fact his first name Miguel, but I will not say more ... We also revisit the friendly Virginian James Hollowell, preview at the Spring Trophy at Oulton. It is responsible to replace Stewart in BRM alongside Spence. Luigi Mennella is a little home on his Ferrari Scuderia Centro initiated by the South appreciated the Sicilian public. Jo Schlesser, trying his Matra hired by Ford France in Syracuse. We also see David Hobbs, hired by Bernard White Racing, and Cooper Switzerland Silvio Moser, powered by a antique ATS.
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Sam 15 Nov - 18:34

Entry list for Syracuse GP

André WICKY André Wicky Racing Porsche Special Porsche Flat-4
Bob BONDURANT Anglo American Racers Eagle T1G Weslake 58 V12 3.0
David HOBBS Bernard White Racing BRM P261 BRM P60 V8 2.1
Nathy WEHBE Cedar Team Lebanon Cooper T77 Climax
« Ramon MALAFEITADO » Don Pedro Lola T100 BMW L4
Bob ANDERSON DW Racing Entreprises Brabham BT11 Climax FPF L4 2.8
Jo SCHLESSER Ecurie Ford-France Matra MS5 Ford L 4
Silvio MOSER Fritz Baumann Cooper T77 A-T-S V8
Guy LIGIER Guy Ligier Cooper T81 Maserati V12
Jo BONNIER Jo Bonnier Cooper T81 Maserati V12
Oskari KANTONEN Kantonen Gmbh Lotus 25 BRM V8
Conrad McLEOD McLeod Racing McLeod F167 Climax V8
James HOLLOWELL Owen Racing Organisation BRM P83 BRM H16
Mike SPENCE Owen Racing Organisation BRM P83 BRM H16
Chris IRWIN Reg Parnell Racing Lotus 33 BRM V8
Jo SIFFERT RRC Walker Racing Team Cooper T81 Maserati V12
Luigi MENNELLA Scuderia Centro Sud Ferrari 312 Ferrari V12
Ludovico SCARFIOTTI Scuderia Ferrari Ferrari 312 Ferrari V12
Mike PARKES Scuderia Ferrari Ferrari 312 Ferrari V12
Petra KIENAST Team Underdog Eagle T1F Climax FPF L4 2.8
« Pedro de la BASSETA » Team Vulkan Matra MS5 Ford L 4
Philippe NICOLAS Team Wookey Cooper T81 Maserati V12

Les essais ont été perturbés par des orages et la grille promet quelques réajustements. Parkes est en pole, devant les deux F2 de Malafeitado et Schlesser, Scarfiotti est englué dans le peloton.
Scarfiotti est coincé derrière plusieurs Cooper privée dont la mienne et celle de Ligier, tandis que Mennella sur sa Ferrari privée le talonne.
Toute la course, Scarfiotti et Mennella vont chercher l'ouverture derrière les voitures qui les précèdent. A noter que Mlle Kienast se défend bien avec son petit Climax parmi les moteurs Maserati V12.
Les voitures se passent et se repassent dans la campagne Sicilienne. Parkes a pris le large, Scarfiotti et Mennella rongent leur frein.
Pourtant les longues lignes droites avantagent les V12. Mais devant, ce sont justement 3 Maserati V12, celles de Ligier, Siffert et la mienne qui tienne la place. les F2 ont été lâchées. Bonnier s'accroche.
Finalement c'est Petra Kienast qui cède la première. Son 2 litres ne suffit pas sur ce tracé rapide.
Je m'emploie au maximum pour contenir Siffert, derrière Scarfiotti s'impatiente dans les roues de Ligier.
Scarfiotti se décide enfin a accélérer, il commence par passer Ligier, qui doit aussi céder devant James Hollowell.
Puis il passe Siffert à l'aspiration.
Il y a une nette différence entre sa Ferrari d'usine et nos Cooper-Maserati privée qui ont déjà un an. Je le vois grandir dans mes rétros. Je sais que j'ai peu de chances de le contenir.
Je donne pourtant tout ce que j'ai. Je voudrais fêter mon retour sur le premier circuit où j'ai couru en F1 par un bon résultat.
Loin derrière, Chris IRWIN engagé par le Reg Parnell Racing sur une Lotus 33 BRM V8 fait une course anonyme
Mais finalement, Scarfiotti me passe. A ce moment là de la course je suis encore 3ème.
Mais mes malheurs ne sont pas finis. Luigi Mennella choisit la fin de course pour porter son attaque. Il passe successivement Ligier et James Hollowell
Mennella me rejoint, et me fais l'intérieur ! Dans une manœuvre audacieuse qui m'oblige a freiner en catastrophe et à me déporter à l'extérieur.
Du coup, Hollowell et les deux Cooper me passent ! Je ne suis plus que 7ème !
Nous avons donc 3 Ferrari en tête, avec Parkes, Scarfiotti et Mennella. Suivies par 3 Cooper Maserati et une BRM qui se chamaillent pour les accessits.
Parkes, jusqu'ici impérial se met aussitôt à ralentir... Bizarre?
Bientôt il se laisse rejoindre par Scarfiotti, et les deux Ferrari se mettent à rouler ensemble, déclenchant les vivas de la foule.
A l'approche du drapeau à damier, les deux pilotes se débrouillent pour se placer côte à côte
Et ils franchissent ensemble la ligne d'arrivée ! Faute de photo-finish, impossible de désigner un vainqueur.
L'explication, nous l'aurons plus tard. L'équipe Ferrari a voulu par ce geste symbolique marquer un hommage à Lorenzo Bandini, disparu un mois plus tôt. Victoire d'un pilote italien, doublé de l'usine, triplé de la marque grâce à la voiture de Mennella. Un grand jour pour le Sport Automobile italien en deuil.
James Hollowell ayant abandonné dans le dernier tour, je termine 6ème derrière les Ferrari et les Cooper de Ligier et Siffert. Petra Kienast est septème, Miguel ou plutôt Ramon Malafeitado est 8ème et premier des F2. Conrad McLeod Le Guen n'est que 13ème après une course insipide...



The practices were disturbed by storms and grid promises some adjustments. Parkes is on pole in front of the two F2 Malafeitado and Schlesser, Scarfiotti is stuck in the pack.
Scarfiotti stuck behind several private Cooper whose mine and Ligier, while Mennella on the heels of his private Ferrari.
The race, and Scarfiotti Mennella fetch opening behind the cars that preceded them. Note that Miss Kienast defended well with his little Climax among the Maserati V12 engines.
The cars pass and repass in the Sicilian countryside. Parkes took off, and Scarfiotti Mennella champing at the bit.
Yet the long straights avantagent V12. But before, it is just 3 Maserati V12, those Ligier, Siffert and mine that takes place. F2 were dropped. Bonnier clings.
Finally it is Petra Kienast who gives first. Its 2-liter is not enough on this fast track.
I am working to contain the maximum Siffert behind Scarfiotti impatient in the wheels of Ligier.
Scarfiotti finally decides to accelerate, it begins by Ligier, which must also yield to James Hollowell.
Then he goes Siffert aspiration.
There is a clear difference between the Ferrari factory and our private Cooper-Maserati who already have a year. I see it growing in my retro. I know I'm unlikely to contain it.
Yet I give everything I have. I want to celebrate my return to the first track where I ran into F1 with a good result.
Far behind, Chris Irwin hired by Reg Parnell Racing Lotus 33 BRM V8 is a limited run
But ultimately, Scarfiotti pass me. At this point in the race I'm still third.
But my troubles were not over. Luigi Mennella chooses the limit to bring his attack. It passes successively Ligier and James Hollowell
Mennella joined me, and let me inside! In a bold move that forces me to slow down in disaster and deport me outside.
Suddenly, both Cooper and Hollowell pass me! I'm not that 7th!
We have 3 Ferrari in mind, with Parkes, and Scarfiotti Mennella. Followed by 3 Cooper Maserati and BRM bickering for runners.
Parkes hitherto imperial immediately begins to slow down ... Weird?
Soon he left to join by Scarfiotti, and both Ferrari began to ride together, triggering cheers from the crowd.
Approaching the checkered flag, both drivers manage to be placed side by side
And together they cross the finish line! Lack of photo finish, not a winner.
The explanation, we will have later. The Ferrari team wanted by this symbolic gesture to mark a tribute to Lorenzo Bandini, who died a month earlier. Victory of an Italian pilot plant doubled, tripled the brand through the car Mennella. A great day for the Italian Automobile Sport in mourning.
James Hollowell who left in the last round, I finished 6th behind Ferrari and Cooper Ligier and Siffert. Petra is Septème Kienast, Miguel Ramon Malafeitado or rather is the eighth and the first F2. Conrad McLeod Le Guen was only 13th after an insipid race ...
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Sam 15 Nov - 19:10

Après la Course, comme l'an dernier, les écuries privées investissent un charmant Restaurant de Syracuse. Cette fois, nous avons choisi une trattoria sur le bord de mer.
Affamé, nous nous jetons sur les Spagghetti Siracusa, une délicieuse spécialité locale à base de tomates faiches. Un vrai régal.
Pendant tout le repas, nous perdons contact avec Luigi Mennella, totalement absorbé par la cour assidue qu'il fait à la jolie pilote libanaise Nathy Wehbé.
Les deux tourtereaux prétextent l'épuisement de la course pour s'éclipser avant le dessert... Et se rendre à l'Albergo Alfeo en pensant être discret. Mais bien sur tout le monde a bien noté leur manège et nous en sourions entre nous.
Au dessert, je discute avec Bob Bondurant. Il s'inquiète de ne plus trouver de volant pour la fin de saison. Je lui propose de mettre en commun une partie de nos ressources logistiques. Du coup, il peut engager une BRM P261 au moins en Hollande. Nous partagerons stands et mettrons nos mécanos en commun. En échange, il me promet son aide pour développer mon commerce de pièces détachées aux USA.



After the race, as last year, the privateers look for a charming restaurant in Syracuse. This time, we choose a trattoria on the seaside.
Hungry as we are, we eat up the Spaghetti Siracusa, a delicious local dish with pasta and fesh tomatoes. A real treat !
During all the dinner, we loose contact with Luigi Mennella totally absorbed as he courts the pretty Lebanese pilot Nathy Wehbé.
The 2 lovebirds allegued exhaustion from the race to quit us before dessert... and go to the Albergo Alfeo, thinking they have been dicreet. But, evidently, everybody noticed and we smile at each other about it.
During the dessert, a tasteful Tiamisu, I speak with Bob Bondurant. He worries about the end of the season, as he finds no drive. I offer him to share our logistical ressources. Now he can enter a second-hand BRM P261 at least in Holland. We will share pits and mechanics. In exchange, he offers his aid to develop my competition car parts trade in the USA.
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Sam 15 Nov - 19:45

Le 4 juin retour au Championnat du Monde, la grille est pleine, mais la grande nouvelle ce sont les moteurs Cosworth qui équippent désormais les Lotus 49 de Clark et Hill. Chassis monocoque, moteur porteur, on est à la pointe de la technologie, les autres n'ont qu'à bien se tenir. D'ailleurs les Lotus font les deux meilleurs temps des essais. De son coté, Jack Brabham se moque de ceux qui le trouvent trop vieux en arborant une impressionnante barbe postiche.
Mais au baisser du drapeau, c'est Stewart qui joue au Malin en faisant l'intérieur de Clark à Tarzan ! Le virage mythique porte bien son nom devant cette manoeuvre hardie ! Derrière c'est un peu la panique, mais finalement tout le monde passe l'épingle...
Hill et Clark ne s'en font pas... Confiants dans leur voiture, ils pensent avoir tout le Grand Prix pour revenir sur l'écossais qui sollicite ses pneus avec une voiture lourde de carburant. Et après quelques tours, ils reviennent tranquillement dans son sillage. Brabham, Surtees et Gurney les accompagne. Rindt est plus loin avec Parkes et Hulme. A mi course, les Lotus passent à l'attaque et reprennent l'avantage... à Tarzan, encore ! Mais cette fois de manière nette. Stewart tente de s'accrocher, bloquant ainsi Surtees, Brabham et Gurney...
Et moi me direz-vous? Je navigue en milieu de peloton, me tirant la bourre avec Bruce McLaren. Une jolie bourre d'ailleurs ! le kiwi ne s'en laisse pas compter et se bat comme si la victoire était en jeu ! pourtant nous ne sommes que 14 et 15eme ! D'ailleurs ce n'est pas le jour des petites équipes... Bob Bondurant peine à imposer sa BRM devant la Ferrari de Mennella, la McLeod et les autres...
La surprise vient plutot de la mauvaise course de Hulme, qui lache prise progressivement, ici il est intercalé entre Oskari Kantonen et Bob Bondurant. Ce n'est pas non plus je jour de McLeod... qui traine sa misère en fin de peloton. Même Luigi Mennella, n'est pas dans le rythme, malgré sa jolie opposition avec Bob Bondurant.
Sans parler des filles... Petra Kienast bien partie, abandonne dans les premiers tours, Nathy Wehbé joue les chicanes mobiles... Clark caracole donc en tête... mais finalement le Cosworth le lache... et il doit abandonner !
Et c'est l'autrichien Jochen Rindt qui remporte le GP à la surprise générale ! Clark ayant abandonné et Hill ayant été retardé, les Lotus-Cosworth ne marquent aucun point. Le premier privé est Jo Siffert. Jack Brabham fait la bonne opération pour le Championnat. Stewart et Hulme ne marquant pas de points.












June 4, return to the World Championship, the grid is full, but the big news is the Cosworth engines now équippent the Lotus 49 and Clark Hill. Chassis monohull, motor carrier, it is at the forefront of technology, others have to behave themselves. Besides Lotus are the two best times of testing.

For his part, Jack Brabham mocks those who are too old by wearing a false beard impressive.
But lowering the flag, it's Stewart who plays the Evil inside by Clark Tarzan! The legendary turn aptly named before this bold maneuver!
Behind it is a bit of a panic, but eventually everyone passes the pin ...
Hill and Clark did not make ... Confident in their car, they think they have all the Grand Prix to return to the Scottish seeking his tires with a heavy fuel car.
And after qulques towers, they come quietly in his wake. Brabham, Surtees and Gurney accompanies them. Rindt is farther with Parkes Hulme.
At mid race, the Lotus go on the attack and show the advantage ... Tarzan, yet! But this time clearly.
Stewart tries to hang, blocking Surtees, Brabham and Gurney ...
And I you say? I sail in the midfield, pulling me floss with Bruce McLaren.
A nice wad elsewhere! Kiwi did not count leaves and fights as if victory was at stake! yet we are only 14 and 15th!
Anyway it is not the day of small teams ... Bob Bondurant sentencing her to the BRM Ferrari Mennella, McLeod and others ...
The surprise is rather bad race Hulme, who gradually loose grip, here it is sandwiched between Oskari Kantonen and Bob Bondurant.
It is not I that day ... McLeod train his misery at the end of the pack
Even Luigi Mennella is not in rhythm, despite its pretty opposition with Bob Bondurant
not to mention the girls ... Petra Kienast good part, abandoned in the early rounds, Nathy Wehbe play mobile chicanes ...
So Clark out in front ... but eventually the Cosworth loose ... and it must give up!
And it is the Austrian Jochen Rindt wins the GP to the surprise! Clark Hill and dropouts was delayed, the Lotus-Cosworth not score any points. The first is private Jo Siffert.
Jack Brabham did the right operation for the Championship. Stewart Hulme and not scoring points.


Dernière édition par Wookey le Jeu 12 Nov - 13:26, édité 1 fois
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Wookey le Ven 28 Nov - 14:57

Pendant qu'Henry conduit le camion qui nous remonte au cœur des Ardennes, vers le circuit magiue de Spa, je ressasse tout ce qui s'est passé depuis mon dernier départ sur ce circuit très rapide et un peu effrayant, où l'on déboule à plus de 200 en frôlant les maisons et les ravins.

Liste des engagés :

PiloteÉcurieChâssisMoteurPneu
1
Chris AMONScuderia Ferrari SpA SEFACFerrari312Ferrari242 V12 3.0Firestone
2
Ludovico SCARFIOTTIScuderia Ferrari SpA SEFACFerrari312Ferrari242 V12 3.0Firestone
3
Mike PARKESScuderia Ferrari SpA SEFACFerrari312Ferrari242 V12 3.0Firestone
7
John SURTEESHonda RacingHondaRA273HondaRA273E V12 3.0Firestone
12
Mike SPENCEOwen Racing OrganisationBRMP83BRMP75 H16 3.0Goodyear
14
Jackie STEWARTOwen Racing OrganisationBRMP83BRMP75 H16 3.0Goodyear
15
James HOLLOWELLOwen Racing OrganisationBRMP83BRMP75 H16 3.0Goodyear
16
Bob BONDURANTAnglo American RacersEagleT1GWeslake58 V12 3.0Goodyear
17
Chris IRWINReg Parnell RacingBRMP261BRMP56 V8 2.0Firestone
19
Bob ANDERSONDW Racing EntreprisesBrabhamBT11ClimaxFPF L4 2.8Firestone
21
Jim CLARKTeam LotusLotus49Ford CosworthDFV V8 3.0Firestone
22
Graham HILLTeam LotusLotus49Ford CosworthDFV V8 3.0Firestone
25
Jack BRABHAMBrabham Racing OrganisationBrabhamBT24Repco740 V8 3.0Goodyear
26
Denny HULMEBrabham Racing OrganisationBrabhamBT19Repco740 V8 3.0Goodyear
27
Philippe NICOLASEquipe Wookey Maserati-FranceCooperT81Maserati10/F1 V12 3.0Firestone
28
Luigi MENNELLAScuderia Centro-SudFerrari312Ferrari242 V12 3.0Firestone
29
Jochen RINDTCooper Car CompanyCooperT81BMaserati10/F1 V12 3.0Firestone
30
Pedro RODRIGUEZCooper Car CompanyCooperT81Maserati9/F1 V12 3.0Firestone
32
Guy LIGIERPrivéCooperT81Maserati9/F1 V12 3.0Dunlop
34
Jo SIFFERTRob Walker / Jack Durlacher Racing TeamCooperT81Maserati9/F1 V12 3.0Firestone
36
Dan GURNEYAnglo American RacersEagleT1GWeslake58 V12 3.0Goodyear
39
Jo BONNIERJoakim Bonnier Racing TeamCooperT81Maserati9/F1 V12 3.0Firestone
42
Chris LAWRENCEJ A Pearce EngineeringCooperT73Ferrari218 V12 3.0Dunlop




L'an dernier, j'ai terminé la course dans un champ de patates. Cette fois j'ai mis toutes les chances de mon coté. A commencer par un superbe moteur Maserati type 10. John Cooper n'en a qu'u pour Rindt. Il aurait bien voulu avoir le deuxième, mais mes nouveaux accords avec l'usine me permettent de le lui avoir soufflé.
De plus Henry et Marcel sont allés faire un tour à Modène, et le nouveau V12 n'a aucun secret pour eux.

Après d'excellents essais, je me retrouve 5ème, juste  a coté de Jochen, et derrière les Lotus et l'Eagle de Gurney. Derrière moi, l'usine Ferrari au grand complet, les Brabham et la BRM de Stewart. Les autres sont plus loin.

Le drapeau belge se baisse. C'est parti pour 28 tours ! Dan Gurney prend la tête mais casse une suspension dès le premier tour. Dans la confusion, Hill perd un peu de temps et je le passe. Ce faisant, je me déséquilibre un peu, et Stewart me passe à son tour. A La Source je suis troisième derrière Clark et Stewart.

Petit à petit, notre trio s'échappe devant. Pendant une moitié de la course, je jubile de ma troisième place et ne cherche rien d'autre que de m'accrocher au train d'enfer des deux écossais. Je sais qu'ils ne commettent jamais d'erreurs et ne compte pas dessus. Cependant, à l'aspiration, je peux parfois gratter une place, pour la reperdre aussitôt.

A 3 tours de l'arrivée, Stewart se range, boîte cassée. J'entends que Clark a des problèmes d'embrayage, d'ailleurs comment aurais-je pu le suivre jusqu'ici, sinon?

Marcel me panneaute que j'ai 10 secondes d'avance sur Rindt. Assurer la seconde place u risque de me faire ratrapper par la Cooper d'usine? cela m'effleure l'esprit... Mais mon tempérament batailleur reprend le dessus, et je me lance à l'assaut de la Lotus.

Ma Cooper est plus fringante, mais Jim Clark, est juste un génie, et s'il se défend avec une correction exemplaire, il n'en reste pas moins un adversaire coriace. Finalement, je le passe dans Blanchimont et franchit pour la première fois le drapeau à damier en tête.

A l'arrivée, je tombe en larmes dans les bras d'Henry. D'un seul coup, je me trouve plein de nouveaux amis qui m'étreignent et m'étouffent. Quelle incroyable victoire. La première d'un semi-privé depuis pas mal de temps. je titube vers le podium. En fait, je vous raconte cela, mais je n'en ai plus guère de souvenirs. Je le reconstitue avec l'aide des photos et de quelques amis, mais moi, j'étais dans un état second. Ca restera le plus beau jour de ma vie jusqu'à la naissance de ma fille.




During Henry drove the truck that goes back us to the heart of the Ardennes, to the circuit of Spa magiue I rehash everything that has happened since my last start on this very fast and a little frightening circuit, where one tumbles more than 200 homes brushing and ravines.

Last year, I finished the race in a potato field. This time I put the odds on my side. Starting with a stunning Maserati engine type 10. John Cooper did a u to Rindt. He wanted to have the second, but my new agreements with the factory allow me to have blown it. Also Henry and Marcel went for a training in Modena, and the new V12 has no secrets for them.

After great trials, I find myself fifth, just next to Jochen, and behind the Lotus Eagle Gurney. Behind me, the Ferrari factory in full force, and the Brabham BRM Stewart. The others are away.

The Belgian flag is lowered. Go for 28 laps! Dan Gurney took the lead but broke a suspension in the first round. In the confusion, Hill lost a little time and I pass. In doing so, I am a little unbalanced, and Stewart passes me in turn. A Source I am third behind Clark and Stewart.

Gradually, our trio escapes before. During one half of the race, I rejoice with third place and seeks nothing more than to cling to breakneck two Scots. I know they never make mistakes and do not count on it. However, aspiration, I can sometimes scrape a place, only to lose it as soon.

A 3 laps, Stewart ranks, broken box. I hear that Clark has clutch problems, besides how could I follow so far, if not?

Marcel panneauté me I was 10 seconds ahead of Rindt. Ensure second place u risk of being ratrapper the factory Cooper? it touches my mind ... But my pugnacious temperament takes over, and I'm starting to attack the Lotus.

My Cooper is feisty but Jim Clark, is just a genius, and he defends himself with exemplary correction, it none the less a tough opponent. Finally, I pass in BLANCHIMONT and crosses for the first time the checkered flag in the lead.


Dernière édition par Wookey le Jeu 12 Nov - 13:27, édité 1 fois
avatar
Wookey
Admin

Messages : 6766
Date d'inscription : 19/09/2014
Age : 56
Localisation : Saint-Geniès de Comolas

http://wookey.bbfr.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wookey F1 Challenge story only

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 14 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum